Marikel Lahana

Photographe auteur

Génuflexion

2014

Un corps controlé, une beauté étouffée, une violence retranchée et qui la déborde.

Une beauté rayée par une pulsion interne. Annihiler le lisse, et présenter au monde son petit grain de sable.

D'ordinaire ma photographie s'attache a une beauté cachée ; dans cette nouvelle série, l'interêt se porte sur la violence d'une beauté que la nécéssité impose a masquer pour ne pas y être réduite.

Une défiance à la dimension autoritaire de la beauté.

Loading more...